Presque concomitamment à l’annonce de la reprise des vols internationaux, les loueurs de véhicules ont fait connaître leur intention de mener une grève les 7, 10 et 20 juin 2021.

Les loueurs de véhicules sont excédés, selon le communiqué signé à la fois par la Flascam, le SNPLV et le syndicat des professionnels de la location de voitures au Maroc. Les représentants des loueurs pensent en effet avoir été négligés par les autorités marocaines lors de la crise du Covid 19 en dépit « des dizaines de déclarations désapprobatrices, de correspondances, de demandes, de rencontres et d’appels à l’aide adressés au gouvernement marocain et à ses différents secteurs ministériels et institutions publiques liées au secteur ».  De ce fait, les loueurs de véhicules se trouveraient aujourd’hui dans une « situation de misère », à tel point que le seul moyen de pression serait de cesser leur activité.

Les trois organisations annoncent donc une fermeture de toutes les agences de location le 7 juin 2021, une grève régionale dans différents secteurs du Royaume pour le 10 juin et un mouvement de grève national dont l’épicentre sera à Rabat le 20 juin 2021.

A peine quelques jours après le cri de désespoir des loueurs, les autorités marocaines ont annoncé que les vols internationaux allaient reprendre de et vers le Maroc le 15 juin prochain. Cette reprise se veut toutefois progressive, elle ne vise pas à ouvrir les vannes du tourisme en grand : le but est dans un premier temps de faciliter le retour des Marocains de l’étranger vers le territoire national.